Language selection

Recherche

Géosciences

Évolution d'un paysage : Cartographie de la surface sur laquelle nous vivons (Petites tranches de science)

Des géologues de Ressources naturelles Canada se rendent dans le nord du Labrador pour cartographier la géologie de surface marquée par la dernière période glaciaire. Rejoignez Roger Paulen, Pierre-Marc Godbout et Jessey Rice alors qu'ils utilisent leurs talents de détective pour cartographier les anciens trajets de ces anciennes grandes nappes glaciaires.

Mots clés :

Où trouve-t-on de vieilles stars du roc légendaires? Au Canada, évidemment!

Saviez-vous que le Canada abrite les plus anciennes roches découvertes à ce jour dans le monde? Il s’agit des gneiss d’Acasta, vieux de 4,03 milliards d’années. Pour la plupart d’entre nous, quatre milliards d’années, c'est un laps de temps d’une longueur inimaginable. Comment pouvons-nous savoir alors que ces roches sont, en fait, presque aussi vieilles que la Terre elle-même? Pour répondre à cette question, La science simplifiée s’est rendue dans un laboratoire ultra spécialisé de la Commission géologique du Canada (CGC) pour rencontrer une équipe de voyageurs du temps experts de ces stars du roc.

Mots clés :

Les « Smoking Hills »

À cap Bathurst, là où le continent canadien épouse l’océan Arctique, tout un littoral brûle. Cet endroit s’appelle les « Smoking Hills ». On y retrouve un phénomène géologique vraiment unique : un dépôt de roches sédimentaires qui brûlent et d’où s’échappe de la fumée en permanence depuis des milliers d’années. Dans cet épisode, nous nous entretenons avec un scientifique qui a visité ce paysage infernal pour l’étudier de près.

Mots clés :

De nouvelles recherches géologiques réalisées dans l’Arctique canadien donnent des indices quant à la présence de vie sur Mars

Au Canada, une formation géologique unique en son genre porte le nom de Smoking Hills (« collines fumantes » en français) parce qu’elle produit littéralement de la fumée; des recherches entourant cette formation donnent à penser que Mars pourrait avoir été une planète plus habitable qu’on le croit généralement.

Avril 2022

Mots clés :

Pages