Language selection

Recherche

Nouveauté

Découvrez-nous

Dernières nouvelles

Tuktoyaktuk, l’endroit idéal où ériger un pont entre les connaissances traditionnelles et scientifiques

Tuktoyaktuk, l’endroit idéal où ériger un pont entre les connaissances traditionnelles et scientifiques

Voici le premier d’une série d’articles de La Science simplifiée consacrée aux lieux où le savoir traditionnel recoupe la science fondamentale conventionnelle. Une valeur ajoutée incroyable peut être trouvée lorsque les membres de la communauté participent activement à la recherche scientifique menée près de chez eux. Cette approche est particulièrement utile dans les régions éloignées du pays, là où les gens subissent les effets dévastateurs des changements climatiques directement près de chez eux.
Les hivers canadiens ont quelque chose d’unique. Les paysages majestueux, les activités hivernales, et les journées particulièrement froides qui font souffrir votre facture de chauffage. Les scientifiques et ingénieurs de Ressources naturelles Canada croient qu’une technologie prometteuse peut contribuer à réduire votre consommation d’énergie – la thermopompe. Les thermopompes, qu’est-ce c’est? Comment ça fonctionne? Conviennent-elles à vos besoins? Pour le savoir, écoutez l’épisode.
Keywords:
Les laboratoires du Centre de recherche avancée sur l’enveloppe du bâtiment (CRAEB ) se trouvent dans une toute nouvelle installation conçue spécialement pour étudier les enveloppes de bâtiment, c’est-à-dire l’ensemble des parois externes qui servent de séparation entre l’environnement extérieur et intérieur. Ressources naturelles Canada et l’Université Carleton font équipe afin de mettre au point de nouvelles méthodes pour construire des bâtiments qui sont plus efficaces, plus sains et plus résilients aux changements climatiques. Nous visitons l’installation en compagnie d’Alex Ferguson de Ressources naturelles Canada, de Cynthia Cruickshank et Christopher Baldwin de l’Université Carleton, ainsi que de Tait Seguin et Calene Baylis, étudiants à l’Université Carleton.
Questions et réponses : Petite histoire de l’utilisation des pesticides au Nouveau Brunswick

Questions et réponses : Petite histoire de l’utilisation des pesticides au Nouveau Brunswick

De 1952 à 1993, l’un des programmes d’épandage aérien de pesticides les plus importants au monde a été réalisé au Nouveau-Brunswick. Pendant cette période, 97 % des terres forestières de la province – qui occupent une superficie de 6,2 millions d’hectares – ont été traitées au moyen d’au moins un pesticide. Une équipe de chercheurs et de scientifiques a colligé et rendu publiques des données historiques sur l’utilisation des pesticides. L’objectif est de rendre cette information accessible pour faciliter la réalisation d’études sur le devenir des pesticides dans l’environnement, sur le rétablissement des écosystèmes et sur les effets persistants de cet ancien programme d’épandage.
À cap Bathurst, là où le continent canadien épouse l’océan Arctique, tout un littoral brûle. Cet endroit s’appelle les « Smoking Hills ». On y retrouve un phénomène géologique vraiment unique : un dépôt de roches sédimentaires qui brûlent et d’où s’échappe de la fumée en permanence depuis des milliers d’années. Dans cet épisode, nous nous entretenons avec un scientifique qui a visité ce paysage infernal pour l’étudier de près.
La chercheuse Vicki Tschirhart et la « concasseuse de roches professionnelle » Sarah Mount nous expliquent comment les scientifiques détermine la composition du manteau de la Terre. N’oubliez pas les enfants, la science est FUNdamentale!
Keywords:

Suivez-nous

Restez branchés et suivez-nous dans les réseaux sociaux

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :